LA SOUSCRIPTION



Appel à la Souscription

2019, l'année de la reconquête en France, en Europe et dans le monde

La fin de l'année 2018 a vu émerger un mouvement inédit non structuré issu des réseaux sociaux : les gilets jaunes. Au départ centrée sur la hausse des prix du carburant et l'augmentation de la taxe sur les produits pétroliers, la contestation s'est élargie rapidement à d’autres revendications, portant sur le pouvoir d'achat des classes moyennes et populaires, notamment rurales et périurbaines et la démocratie. Mais, elle s'est aussi focalisée, en de nombreux endroits, sur la baisse des impôts, des cotisations sociales et le rejet des immigrés. Cette colère vient de l'accumulation de décisions politiques d'Emmanuel Macron, le président des riches. En 18 mois, il a tondu les couches populaires avec la baisse de l'APL, les retraités avec la hausse de la CSG et 90 % de la population avec l'injustice sociale et fiscale.

Cette colère vient aussi des années d'austérité subies ces derniers quinquennats

Le vote démocratique contre le Traité de Constitution européenne de 2005 a été bafouée en 2007. Depuis, les exécutifs restent sourds aux revendications et aux luttes sociales. Le climat se réchauffe, et pas seulement dans la rue. Les urgences sont face à nous.

Aux européennes du 26 mai prochain, Ian Brossat est notre tête de liste d'un rassemblement fait d'ouvrières, d'ouvriers, de toutes celles et tous ceux qui se mobilisent en ce moment pour leur pouvoir d'achat, la justice sociale et fiscale. Les exigences populaires peuvent revenir sur le devant de la scène en France et en Europe. Cette élection est éminemment importante.

Il s'agit d'élire des député.e.s européen.ne.s. Le Parlement Européen n'est pas un machin inutile comme on peut l'entendre parfois. S'il n'a pas le rôle que nous souhaiterions, tout comme celui de l'Assemblée Nationale d'ailleurs, il a trois pouvoirs: co-législatif avec le Conseil de l'Union Européenne, budgétaire et de contrôle sur la Commission européenne dont il approuve la composition. Il élit le président de la Commission. Les député.e.s européen.ne.s ont donc cette capacité d'établir un rapport de force avec le Conseil et la Commission.

Lors des dernières élections européennes, le FN est arrivé largement en tête (25%) devant l'UMP (20,8%). Au niveau européen, l'extrême droite et les souverainistes ont le plus progressé avec un gain de 62 sièges devenant le 3ème groupe, juste derrière le PSE et le PPE. Le rapport des forces et les choix politiques européens sont clairement à droite, d'une droite extrême sur les questions migratoires et libérales. Les avancées sociales, fiscales et environnementales sont faibles. Mais nos député.e.s ont parfois réussi à bouleverser la donne et ont joué un rôle de lanceurs d'alerte.

Voter pour notre liste participera de la construction ce rapport de force au Parlement Européen face au Conseil de l'UE qui dérive dangereusement, élections nationales après élections nationales vers les nationalismes les plus rétrogrades et belliqueux.

Cette nouvelle majorité que nous souhaitons au PE, avec d'autres forces européennes progressistes et communistes est la base d'un changement de paradigme pour se défaire des traités existants. Notre dernier congrès l'a réaffirmé, sortir de l'euro et de l'Union Européenne ne nous fera pas sortir du capitalisme. L'Union Européenne est un socle pertinent pour mener la lutte des classes.

La question de la paix est aussi un des sujets majeurs qui nous préoccupent. Là encore, notre place est auprès de ces peuples en souffrance plongés dans les secousses d’un monde rongé par le capitalisme.

Comme l'a dit notre nouveau secrétaire national, Fabien Roussel, nous voulons faire du commun, construire ensemble ce projet de société qui place l’être humain et notre planète au cœur de tous ses choix.

C’est le sens du communisme!

En versant à la souscription, vous relevez le défi de répondre aux urgences sociale, démocratique et écologique. Vous soutenez l'exigence de voir de grands services publics répondre à nos besoins tout en étant déconnectés de la rapacité de la finance.

Dans ce combat politique, votre soutien financier est un élément déterminant. Il permet à ces ambitions de s'inscrire dans le débat public.

Mon parti

"Mon Parti se méfie des gestes d’humeur qui déçoivent si vite les mouvements profonds.
Mon Parti ne se satisfait pas de l’écume, il préfère les lames de fond.
Mon Parti encourage l’action collective et se méfie des dégagismes.
Mon Parti connaît les contradictions et n’a pas de pensée simpliste.
Mon Parti croit aux rapports de force et pas aux baguettes magiques.
Mon Parti tire les leçons de l’Histoire et ne se la raconte pas.
Il sait d’où il vient mais il connaît la force d’inventer.
Mon Parti porte un espoir parfois fragile, mais il le porte avec audace, force et fraternité.
« Je suis communiste, je suis amour des pieds à la tête », écrivait le poète turc Nazim Hikmet.
Sans naïveté, avec fraîcheur, soyons ensemble ce Parti."

Pierre Dharreville

INITIATIVES

Manifestation retraités

APPEL AU RASSEMBLEMENT DEVANT LE MINISTÈRE DES FINANCES
MARDI 18 DÉCEMBRE
14h 30 BERCY
voir ++

manifestation à Paris, place de la Madeleine à 14h
Lire la suite - 24-11-2018
APRÈS LA LIBÉRATION DE LA PAROLE il est temps de passer aux actes

Les femmes revendiquent leur liberté et leurs droits fondamentaux à vivre sans subir de violence. Le combat féministe d’émancipation et de libération est partout : en Irlande, en Pologne et en Espagne les femmes ont arraché le droit à l’avortement ; aux États-Unis, elles se lèvent contre les projets réactionnaires de Trump ; en Inde comme dans des pays d’Afrique, elles luttent pour mettre fin aux excisions, aux mariages forcés ; les femmes kurdes résistent à Erdogan et à Daech ; dans les pays du Maghreb et du Golfe, elles se font entendre pour leurs droits quotidiens ; en Amérique latine, elles exigent le droit à l’Interruption volontaire de grossesse et veulent en finir avec les féminicides; au Brésil, elles sont en première ligne du combat contre le fascisme…

En France, #Balance ton Porc, après Metoo, a révélé la réalité violente des agressions sexuelles et sexistes. Les luttes se multiplient et les communistes continuent d’apporter tout leur soutien à ces femmes qui refusent de continuer à vivre des violences dans leur travail, leur famille, les espaces publics. Ces violences plongent leurs racines dans la domination patriarcale qui nourrit le système capitaliste et inversement, avec pour objectif de maintenir les femmes dans un statut d’infériorité, de contrôler leur corps et leur place dans l’espace public, quels que soient leurs professions, leurs origines et leurs milieux sociaux.

VIOLENCES SEXUELLES ET SEXISTES
LA SOCIÉTÉ DOIT CHANGER !
voir ++
BULLETIN INFO FEDE

Bolsonaro, Trump, Macron, il y a urgence à construire une autre alternative populaire !

Conseil départemental : mercredi 7 novembre

39ème Congrès départemental
- vendredi 9 novembre à 18h30
- samedi 10 novembre à 8h
voir le bulletin

DERNIERS TRACTS

Annonces Macron

STOP

à l’escroquerie
voir le tract

Pour le pouvoir d’achat :
AUGMENTER LES SALAIRES,
LES RETRAITES,
LES MINIMA SOCIAUX !
voir le tract

DERNIER COMMUNIQUÉ

CDG Express : un scandale d’État, financier, environnemental, social !

Rejet du recours par le Conseil d’État : une décision incompréhensible !
voir le communiqué

L'AFFICHE

voir l affiche
LE LIVRE

1. Prendre le pouvoir sur la finance et partager les richesses

2. De la nouvelle République au renouveau de la politique

3. Investir pour l’emploi et le développement de chacun-e

4. L’égalité femmes-hommes maintenant !

5. Une France protectrice, solidaire et ouverte sur le monde

6. Produire autrement pour l’humain et la planète

7. À l’offensive pour changer l’Europe
voir le descriptif

Parti communiste français - Fédération de Seine-et-Marne
264 rue de la Justice - Vaux le Penil Boite Postale 118 - 77004- Melun cedex - Tél : 01.64.79.75.10 - Fax : 01.64.79.75.15 - pcf77@wanadoo.fr

Haut de page