A LA UNE

Ce 31 janvier 2023, les Français sont une nouvelle fois appelĂ©s Ă  battre le pavĂ© pour protester contre la rĂ©forme des retraites. A Paris, la manifestation dĂ©clarĂ©e par l’intersyndicale CGT, Sud Solidaires, FO, FSU, UNSA, CFE-CGC, CFDT et CFTC, et les syndicats lycĂ©ens et Ă©tudiants doit s’élancer Ă  14h de la place d’Italie pour rejoindre la place Vauban dans le 7e arrondissement aux alentours de 19h.
Le PCF appelle le Président de la République à retirer son projet dÚs maintenant ou à le soumettre à referendum.

Il appelle les Français·es Ă  amplifier la mobilisation jusqu’à ce que le message du pays soit entendu en participant Ă  la nouvelle journĂ©e de manifestations du 31 jan...

Ce n’est pas en demandant aux Français de travailler jusqu’à ce qu’ils aient le corps cassĂ©, qu’on va valoriser le travail.
...
voir le document                       

Les 27, 28 et 29 janvier, 42 237 communistes à jour de leurs cotisations et ayant adhéré au PCF il y a plus de trois mois, devaient choisir le texte de base commune de discussion pour le 39e congrÚs du PCF.

29 898 de ces électrices et électeurs inscrit·es ont voté, soit 70,79 % de...
Lire la suite - 29-01-2023

Les 27, 28 et 29 janvier, 42 237 communistes à jour de leurs cotisations et ayant adhéré au PCF il y a plus de trois mois, devaient choisir le texte de base commune de discussion pour le 39e congrÚs du PCF.

29 898 de ces électrices et électeurs inscrit·es ont voté, soit 70,79 % des inscrit·es.

Il y a eu 686 bulletins blancs ou nuls, et 29 212 suffrages exprimés.

Cette participation montre la vitalité militante et démocratique du PCF.

La proposition de base commune adoptée par le Conseil national, « L'ambition communiste pour de nouveaux Jours heureux », a obtenu 23 930 suffrages, soit 81,92 % des exprimés.

Le texte alternatif « Urgence de communisme » a réuni 5 282 suffrages, soit 18,08 % des exprimés.

En application de nos statuts, le texte "L'ambition communiste pour de nouveaux Jours heureux" devient donc la base commune de discussion dont tou·te·s les communistes vont désormais se saisir pour la travailler, l'enrichir de tous les débats et du mouvement social en cours, des contributions et amendements. Ce travail, nous le mÚnerons avec l'ensemble des communistes lors de nos congrÚs de sections et de fédérations jusqu'au congrÚs national qui se tiendra du 7 au 10 avril à Marseille.

Paris, le 29 janvier 2023.

La commission de transparence des débats du 39e CongrÚs du PCF.

Les résultats de la Seine-et-Marne par section validés par la commission transparence des débats de la fédération accessibles en cliquant sur le lien voir le document.
voir le document                       

Retraites : non à cette réforme injuste et brutale !
Cette mesure est injustifiĂ©e : le rapport du Conseil d’orientation des retraites (COR) l’indique clairement, le systĂšme de retraites n’est pas en danger. Il n’y a aucune urgence financiĂšre.

Cette rĂ©forme va frapper de plein fouet l’ensemble des travailleurs, et plus particu...

Alors que les difficultĂ©s s’aggravent pour des millions de nos concitoyen·nes confrontĂ©s Ă  l’inflation persistante, le PrĂ©sident de la RĂ©publique et le gouvernement s’obstinent Ă  vouloir imposer un recul de l’ñge de dĂ©part en retraite Ă  64 ou 65 ans.
La NUPES en campagne pour nos retraites

Alors que les difficultĂ©s s’aggravent pour des millions de nos concitoyen·nes confrontĂ©s Ă  l’inflation persistante, le PrĂ©sident de la RĂ©publique et le gouvernement s’obstinent Ă  vouloir imposer un recul de l’ñge de dĂ©part en retraite Ă...
Lire la suite - 06-01-2023

La NUPES en campagne pour nos retraites

Alors que les difficultĂ©s s’aggravent pour des millions de nos concitoyen·nes confrontĂ©s Ă  l’inflation persistante, le PrĂ©sident de la RĂ©publique et le gouvernement s’obstinent Ă  vouloir imposer un recul de l’ñge de dĂ©part en retraite Ă  64 ou 65 ans.

Il n’y a pourtant aucune nĂ©cessitĂ© Ă©conomique Ă  cette rĂ©forme. Contrairement Ă  ce qu’affirme le gouvernement, il n’y a pas de menace de dĂ©ficit insurmontable de notre systĂšme de retraite.

Les formations politiques de la NUPES s’opposent totalement Ă  cette rĂ©forme injuste et inefficace, rejetĂ©e par une majoritĂ© de Français·es et toutes les organisations syndicales de salarié·es. Ensemble, nous dĂ©fendons notre systĂšme de retraite par rĂ©partition. A l’opposĂ© de tout recul de nos droits sociaux, la solidaritĂ© et le climat conditionnent notre systĂšme social et l’habitabilitĂ© de la terre Ă  moyen terme.

Pour obtenir le retrait de cette rĂ©forme, nous lançons aujourd’hui une campagne de la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale contre le projet de rĂ©forme gouvernementale.

Nous proposons une rencontre Ă  l’intersyndicale pour Ă©changer sur le projet de rĂ©forme et pour envisager d’éventuelles initiatives communes. Nous soutiendrons toute date de mobilisation qu’elle dĂ©cidera.

Nous lançons par ailleurs l’organisation de meetings de la NUPES partout en France, à commencer par un premier meeting mardi 17 janvier prochain à 19h00 à Paris au Gymnase Japy.

Nous appelons nos formations politiques Ă  se rĂ©unir Ă  l’échelle des communes, des dĂ©partements et des circonscriptions et Ă  participer aux collectifs locaux qui se mettront en place avec toutes les forces qui le souhaitent. Nous mettrons Ă  disposition un tract commun de la NUPES qui dĂ©crypte le projet de loi du gouvernement.

Paris, le 6 janvier 2023

EELV - LFI - PCF - PS
voir le document                       

Pour une réforme heureuse ET des moyens pour la réaliser, exigeons un référendum !
Une bonne retraite, c’est nécessaire, possible et efficace ! Fabien Roussel, avec le PCF, propose une rĂ©forme pour un droit Ă  la retraite Ă  60 ans avec une pension Ă  taux plein garantie pour une carriĂšre complĂšte, allant de 18 Ă  60 ans, avec prise en charge des cotisations pour les pĂ©ri...
voir le document                       

39Ăšme CongrĂšs
La direction du PCF a adoptĂ© ce week-end son projet de base commune : L’AMBITION COMMUNISTE POUR DE NOUVEAUX « JOURS HEUREUX »
Le texte d’orientation adoptĂ© traite de son bilan, de son projet face aux crises, comme de sa stratĂ©gie. Il lance un appel Ă  la reconquĂȘte des forces du travail pour reconstruire la gauche et ouvrir un espoir pour la France avec un nouveau pacte rĂ©publicain et universaliste.
...
voir le document                       

APRÈS UNE JOURNÉE DE MOBILISATION RÉUSSIE LE 18 OC-TOBRE DERNIER, les syndicats appellent les personnels des lycĂ©es professionnels, agricoles et maritimes, et plus largement tous les personnels de l’Éducation Nationale Ă  une nouvelle journĂ©e de grĂšve ce jeudi 17 novembre
CETTE RÉFORME EST DES PLUS CONTESTABLES.

Elle se fait contre l’avis des enseignants, sans aucune concertation avec leurs syndicats et de maniĂšre autoritaire, avec l’application de l’article 49-3 qui a pour consĂ©quence l’absence de dĂ©bat parlementaire.

Elle vise notamment Ă ...
Lire la suite - 17-11-2022

CETTE RÉFORME EST DES PLUS CONTESTABLES.

Elle se fait contre l’avis des enseignants, sans aucune concertation avec leurs syndicats et de maniĂšre autoritaire, avec l’application de l’article 49-3 qui a pour consĂ©quence l’absence de dĂ©bat parlementaire.

Elle vise notamment Ă  supprimer beaucoup de temps de cours aux Ă©lĂšves de ces lycĂ©es, en les remplaçant par plus de temps de travail en entreprise : des suppressions de postes d’enseignants et des fermetures d’établissements sont prĂ©vues, notamment Ă  Paris et dans le Grand Est.

Elle se fait au dĂ©triment des Ă©lĂšves de ces lycĂ©es : en passant plus de temps en entreprise, ils s’exposent davantage Ă  tous les risques de la vie professionnelle comme les accidents du travail, sans avoir encore les ressources pour y faire face ; en passant moins de temps en cours, ils ne pourront plus bĂ©nĂ©ficier d’apprentissages indispensables Ă  leur avenir de citoyen mais aussi Ă  leur avenir professionnel.

L’objectif d’Emmanuel Macron et de son gouvernement semble clair : faire des Ă©conomies sur le budget de l’État coĂ»te que coĂ»te, en offrant aux entreprises une main-d’Ɠuvre trĂšs peu coĂ»teuse qu’elles pourront exploiter Ă  leur guise, en lieu et place de crĂ©ations d’emploi !

Cette rĂ©forme est d’autant plus scandaleuse qu’elle va renforcer la fracture entre lycĂ©e gĂ©nĂ©ral et lycĂ©e professionnel.

Le PCF porte un autre projet pour le lycée professionnel :
  • Nous voulons des rĂ©formes construites dĂ©mocratiquement avec les Ă©lĂšves, leurs parents, leurs enseignants et les syndicats qui les reprĂ©sentent.
  • Nous proposons le retour au Bac Professionnel en 4 ans pour donner aux Ă©lĂšves du temps pour apprendre leur mĂ©tier et acquĂ©rir un haut niveau de connaissance, une culture commune ambitieuse pour chaque jeune.
  • Nous militons pour une scolaritĂ© obligatoire jusqu’à 18 ans, avec une formation de qualitĂ© pour les Ă©lĂšves de ces lycĂ©es, qui ne sont pas seulement de futurs travailleurs mais aussi de futurs citoyens.

NOTRE JEUNESSE MÉRITE UNE RÉFORME DU LYCÉE PROFESSIONNEL AMBITIEUSE : nous prĂŽnons un lycĂ©e professionnel de l’égalitĂ© et de l’émancipation, dotĂ© des moyens permettant aux enseignants et aux jeunes de travailler et d’apprendre dans de bonnes conditions.
voir le document                       


toutes les actus --> 1/50 - 51/100 - 101/150 - 151/200
Le Journal du CongrĂšs

le projet de base commune du Conseil national et le texte alternatif sont soumis au vote des communistes les 27, 28 et 29 janvier 2023 - 13h. Vous y trouverez Ă©galement le bulletin de vote.


POUR DES TRANSPORTS EN COMMUN DE QUALITÉ EN ILE-DE-FRANCE : JE SIGNE LA PETITION !



voir ++

Stop Ă  la galĂšre dans les transports en commun

voir ++
Engager un débat sur la politique énergétique de la France
39° congrÚs
repas fraternel
débat-expo-contre les violences faites aux femmes
voir le bulletin
Pour une réforme heureuse ET des moyens pour la réaliser, exigeons un référendum !
voir le tract

le 22 septembre
manifestons pour un systÚme de santé libéré du secteur marchand
voir le tract

JE VEUX DES TRANSPORTS EN COMMUN DE QUALITÉ !
voir la pétition

Du 5 au 11 décembre, tous ensemble, faisons entendre nos exigences et vivre la solidarité.
voir la pétition

Mardi 18 octobre : Mobilisation générale pour nos emplois, nos salaires et nos retraites !
voir le communiqué

voir l affiche
Un vent nouveau Ă  gauche dans la course Ă  l'ÉlysĂ©e.
Fabien Roussel est Ă©lu Ă  la tĂȘte du PCF par des adhĂ©rents en quĂȘte de changement. Dans le regard bleu intense de l'homme du Nord, des visages dĂ©filent Ă  toute vitesse. Ceux de ses parents, bien sĂ»r, auxquels il doit en grande partie son engagement politique. Et il pense Ă  tous ces salariĂ©s, Ă©tudiants, retraitĂ©s rencontrĂ©s ces derniĂšres annĂ©es, dans sa circonscription ou partout en France.

16€ à la FD
voir le descriptif
Parti communiste français - Fédération de Seine-et-Marne - L'Humain et la Planète d'abord
264 rue de la Justice - Vaux le Pénil BP 10118 - 77004 - Melun Cedex - Tél : 01.64.79.75.10 - Fax : 01.64.79.75.15 - pcf.fede77@free.fr

Haut de page