A LA UNE

Pierre Laurent - conférence de presse - 25 avril 2017

Appel de Pierre Laurent aux forces de gauche: Ne perdons plus de temps

"...dans les villes à direction communiste - Front de Gauche, le score de Jean-Luc Mélenchon est supérieur de 11 points à la moyenne nationale (30, 6%)"
Je vous remercie de votre présence à cette heure inhabituelle pour une conférence de presse, mais j’étais ce matin à l’hommage rendu par la Nation à Xavier JUGELE, policier tué dans l’exercice de ses fonctions le 20 avril.

Je renouvelle ici, à sa famille, son compagnon, ses p...
Lire la suite - 25-04-2017

Je vous remercie de votre présence à cette heure inhabituelle pour une conférence de presse, mais j’étais ce matin à l’hommage rendu par la Nation à Xavier JUGELE, policier tué dans l’exercice de ses fonctions le 20 avril.

Je renouvelle ici, à sa famille, son compagnon, ses proches, ses collègues et aux forces de l’ordre, mes sincères condoléances et toute la solidarité des communistes français.

En opposant la candidate de l’extrême droite, Marine Le Pen, au candidat libéral que se sont choisi les milieux financiers, Emmanuel Macron, le second tour de l’élection présidentielle ouvre la porte à de très graves dangers pour notre pays. Le débat qui se met déjà en place pour le second tour vise à museler les idées et les forces nouvelles qui se sont levées à gauche.

En même temps, le score réalisé par notre candidat Jean-Luc Mélenchon a levé un potentiel considérable de résistance et de reconstruction d’une espérance de gauche nouvelle. Celle-ci est porteuse d’un nouveau projet émancipateur, articulant démocratie, progrès social et écologique pour la société. Il ne vous aura pas échappé que dans les villes à direction communiste - Front de Gauche, le score de Jean-Luc Mélenchon est supérieur de 11 points à la moyenne nationale (30, 6%).

Aujourd’hui, il faut faire face aux dangers qui se présentent en nous appuyant sur ces idées et ces forces et en leur ouvrant de nouvelles perspectives de luttes, de conquêtes politiques et de représentation politique nationale.

Le Parti communiste appelle dans un seul et même mouvement à battre le plus largement possible Marine Le Pen le 7 mai, lors du second tour de l’élection présidentielle et à construire, dès le lendemain, des victoires aux élections législatives dans le maximum de circonscriptions pour pouvoir combattre résolument les choix libéraux d’Emmanuel Macron comme les forces ultra-réactionnaires de l’extrême droite et de la droite.

Nous avons toujours combattu le Front national et jamais participé à sa banalisation.

Notre appel à faire barrage à Marine Le Pen, en utilisant le seul bulletin qui lui sera malheureusement opposé, est net et sans détour. Nous ne laisserons pas toutes les rênes de l’État et les immenses pouvoirs que confèrent la Ve République au Président dans les mains de la candidate de l’extrême droite. Avec elle, la République, nos principes de liberté, d’égalité et de fraternité, la démocratie et la sécurité de notre territoire comme celle du monde seraient mis en danger. Nous prenons toutes nos responsabilités car le risque de son élection ne peut être écarté.

Nous n’avons pas voulu la configuration du second tour, mais comment l’ignorer ? Notre choix n’est en aucun cas un soutien à la politique d’Emmanuel Macron : nous l’avons combattu comme ministre, puis comme candidat, dans la rue, à l’Assemblée nationale, dans les urnes. Nous combattrons demain tous ses choix anti-sociaux, favorables à la loi de l’argent.

Nous ferons donc barrage à Marine Le Pen les yeux ouverts sur la suite.

Il est d’ailleurs irresponsable de la part d’Emmanuel Macron, face au danger qui menace, de chercher à faire du vote du second tour une adhésion à son programme. Nous ne tomberons pas dans ce piège. C’est dans cet esprit que nous mobiliserons pour le 7 mai et que nous serons dans la rue le 1er mai, aux côtés des organisations syndicales.

  Au-delà du second tour, il faut construire dès maintenant le maximum de victoires législatives les 11 et 18 juin prochains pour les forces de gauche nouvelles qui se sont levées le 23 avril.

Alors que les droites sont unies et en ordre de bataille, que le Front national veut élargir sa représentation nationale, fort du résultat de Jean-Luc Mélenchon, c’est à nous, Parti communiste, France insoumise, Ensemble !, forces du Front de gauche, de créer les conditions de ces victoires, pour une gauche de résistance et de combat forte à l’Assemblée nationale comme dans le pays, en élisant le maximum de députés prêts à défendre la jeunesse, le monde du travail, les quartiers populaires. A l’expérience, les citoyen-nes de notre pays savent que ce sont les député-es communistes et Front de gauche qui ont été les adversaires les plus déterminés du ministre Macron et de la loi El Khomri. Ce sont des député-es qui sont restés fidèles aux engagements pris devant leurs électrices et électeurs. Ils ont préservé une gauche debout. Dans 212 circonscriptions, la totalité des voix de gauche et écologistes qui se sont portées sur les candidatures de Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et des candidats d’extrême gauche ont déjà devancé le 23 avril Emmanuel Macron, Marine Le Pen et la droite.

Ensemble, nous pouvons gagner ces circonscriptions. Et dans de nombreuses autres, avec de nouveaux progrès qui sont possibles d’ici le 11 juin, d’autres conquêtes sont possibles.

Dans 210 circonscriptions, ce sont des candidats du FN qui menacent d’être élus, et nous devons prendre des initiatives inédites pour empêcher leur élection.

Les élections législatives seront donc cruciales. La reconquête engagée le 23 avril peut donc se poursuivre à une condition : que les forces qui ont permis ensemble le score de Jean-Luc Mélenchon envoient un signal fort de mise en commun de leurs forces dans cette nouvelle bataille. C’est l’appel que je lance, notamment à la France insoumise, dont je ne comprends pas le silence à nos appels pour une discussion commune sur les législatives depuis dimanche, mais aussi à toutes les forces de gauche qui sont prêtes à s’en saisir.

Le temps presse.

Si nous sommes ensemble, la victoire est possible dans des dizaines et des dizaines de circonscriptions. Divisés, nous en gagnerons seulement une poignée. Et chaque circonscription qui sera perdue sera alors gagnée par l’extrême-droite, la droite ou les libéraux d’Emmanuel Macron. Nous n’avons pas le droit de prendre ce risque.

Nous en appelons à la responsabilité face à une concurrence qui s’avérerait mortelle. C’est la proposition que l’exécutif national du PCF fera demain au Conseil national.

En mettant nos énergies en commun, toutes les forces qui ont contribué au résultat de Jean-Luc Mélenchon et qui auront à travailler ensemble demain peuvent être représentées. Les communistes, notamment dans les circonscriptions où ils sont sortants et où leurs positions sont fortes, sont les mieux placés pour conduire cette bataille. Partout le PCF présente et soutient une nouvelle génération de candidat-e-s : 65 % n’ont aucun mandat électif, 85 % sont issus du monde syndical, associatif, infirmières, cheminots, ouvriers, agricultrices, avocates, enseignants, habitants de quartiers populaires.

Ailleurs, c’est France insoumise ou une autre force, qui peut conduire ce combat. Nous sommes pour une entente qui respecte chacun et qui fasse gagner tout le monde. Je le répète en concluant : ne perdons plus de temps.  

Pierre Laurent
Secrétaire national du Parti communiste français
Paris le 25 avril 2017
Seul le prononcé fait foi
voir le document

Ensemble, construisons une majorité de progrès pour la France
...
voir le document

Ensemble , POUR UNE MAJORITÉ DE PROGRÈS À GAUCHE
Par le vote pour Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle et pour les candidat-e-s soutenu-e-s par le Parti communistes français et le Front de gauche aux élections législatives, vous ferez le choix d’une France solidaire, juste, démocratique et pacifiste. Vous contribuerez à construi...
voir le document

Pierre Laurent, l’invité de Laurence Ferrari
...
voir le document

L’abstention sera l’enjeu des prochaines élections présidentielles. David Allaert, responsable du parti communiste du pays de Fontainebleau, s’adresse aux électeurs ...
...
voir le document



PAYS DE FONTAINEBLEAU, le collectif de défense de l'hôpital public alerte les populations...
...
voir le document

Le 29 mars 2017, Michel Billout, maire de Nangis – sénateur communiste de Seine-et-Marne a reçu la citoyenneté d’honneur palestinienne comme deux autres élus du Parti communiste français
« Nos actes doivent suivre nos mots », concluaient 154 parlementaires dans un appel au Président de la République pour la reconnaissance par la France de l’État Palestinien. Parmi ces signataires Michel Billout, maire de Nangis – sénateur de Seine-et- Marne, et Jean-Pierre Bosino, maire de Montataire – sénateur de l’Oise, appliquent ce mot d’ordre depuis de nombreuses années à travers, notamment, leur soutien aux actions de jumelages entre collectivités françaises et camps de réfugiés palestiniens.
Du 15 au 19 novembre 2016 ils se sont rendus une nouvelle fois en Palestine, accompagnant une délégation de l’AJPF (association pour les jumelages entre les camps de réfugiés palestiniens et les villes françaises) composée d’une quarantaine d’élus dont Françoise Baud, maire de Vale...
Lire la suite - 29-03-2017

Du 15 au 19 novembre 2016 ils se sont rendus une nouvelle fois en Palestine, accompagnant une délégation de l’AJPF (association pour les jumelages entre les camps de réfugiés palestiniens et les villes françaises) composée d’une quarantaine d’élus dont Françoise Baud, maire de Valenton.

À cette occasion, Monsieur Mahmoud Abbas, Président de l’Autorité Palestinienne, a souhaité octroyer à Françoise Baud, Michel Billout et Jean-Pierre Bosino la citoyenneté d’honneur palestinienne en reconnaissance de leurs actions aux côtés du peuple palestinien et pour les droits des réfugiés. Leurs passeports palestiniens leur ont été remis officiellement à la Mission de Palestine en France ce mercredi matin. Ce moment solennel se poursuivra au Sénat en fin de journée, en présence de Son Excellence Salam El Herfi, Ambassadeur de Palestine en France, de Patrick Le Hyaric député européen, Président de l’AJPF et Éliane Assassi, présidente du Groupe communiste, républicain et citoyen du Sénat.

Pour les élu-e-s communistes, entretenir l’amitié entre les peuples français et palestinien et participer à rendre plus populaire la cause des palestiniens en France sont des engagements fondateurs. C’est pourquoi, alors que le Président de la République renvoie une novelle fois à plus tard la reconnaissance par la France de l’État Palestinien, ils ont souhaité honorer ces trois élu-e-s investi-e-s depuis de nombreuses années dans la solidarité avec le peuple palestinien.
voir le document

La clause Molière illégale : une défaite politique pour Pécresse et Cie
Avec l’ensemble des groupes de la gauche francilienne, le Front de gauche a saisi le Préfet de Région d’Île-de-France au sujet de la clause Molière. Présentée par Pécresse, nous l’avions combattu en conseil régional la dénonçant comme illégale, xénophobe et discriminante. Dans sa réponse du jour, le préfet vient de nous donner raison.
Céline Malaisé, présidente de groupe, déclare : « Le Front de gauche est satisfait de cette réponse préfectorale. C’est un camouflet juridique pour Pécresse et Cie. C’est une défaite politique pour cette droite qui avec cette clause « Tartuffe » souhaitait gagner des voix à l’extrême-...
voir le document

INITIATIVES



samedi 25 avril à 14h à l’espace liberté
264 rue de la justice Vaux-le-Pénil

Nous vous invitons à venir débattre sur "Quelle protection sociale pour le XXI° siècle?"

avec Fabien Cohen, responsable national de la commission PCF santé.

inscription 0164797510 ou pcf.fede77@free.fr
voir ++


SAMEDI 18 MARS A 14H
voir ++
BULLETIN INFO FEDE

- Dimanche 23 Avril 2017 1er tour élections présidentielle
- Jeudi 27 Avril à la fédération Assemblée des communistes à 19h
- Lundi 1er Mai vente du muguet
voir le bulletin
DERNIERS TRACTS

Choisissez L’Humain d’abord !
ÉLECTIONS 2017 - 23 avril & 7 mai 2017
Votez Jean-Luc MÉLENCHON
voir le tract

Déclaration de Pierre Laurent
RASSEMBLONS-NOUS POUR UNE ALTERNATIVE DE PROGRÈS SOCIAL, ÉCOLOGIQUE ET DÉMOCRATIQUE
voir le tract

DERNIER COMMUNIQUÉ

Communiqué de presse - Vaux le Pénil le 16 mars 2017

Tout en apportant leur soutien et leur parrainage à Jean Luc MELENCHON, pour l’élection Présidentielle, les communistes Seine et Marnais, dans le cadre du projet « de la France en commun » du PCF, poursuivent la désignation de leurs candidat(e)s, présenté(e)s ou soutenu(e)s par le PCF aux élections législatives.
voir le communiqué

L'AFFICHE

voir l affiche
LE LIVRE

1. Prendre le pouvoir sur la finance et partager les richesses

2. De la nouvelle République au renouveau de la politique

3. Investir pour l’emploi et le développement de chacun-e

4. L’égalité femmes-hommes maintenant !

5. Une France protectrice, solidaire et ouverte sur le monde

6. Produire autrement pour l’humain et la planète

7. À l’offensive pour changer l’Europe
voir le descriptif

Parti communiste français - Fédération de Seine-et-Marne
264 rue de la Justice - Vaux le Penil Boite Postale 118 - 77004- Melun cedex - Tél : 01.64.79.75.10 - Fax : 01.64.79.75.15 - pcf77@free.fr

Haut de page